mercredi 23 novembre 2011

Couronne de l'Avent autrement

Bon, moi les couronnes de l'Avent avec du sapin, des pommes de pin dorées et des petits noeuds rouges, j'aime pas. Voilà c'est dit. Voici donc ma version du grand classique avec du carton de récup, et de la fleur de coton, créée pour les lecteurs de Terre&Nature (vous trouverez le tuto ici).


Voici un an déjà que vous pouvez découvrir la rubrique "Votre bouquet" chaque mois dans les pages de Terre & Nature. La fleur de coton semblait donc la plus appropriée pour fêter ce premier anniversaire, comme on célèbre les noces de coton après tout juste un an de mariage.
Symbole de douceur et de féminité, la fleur de coton est bien évidemment utilisée dans la fabrication du tissu qui porte son nom, ainsi que dans les cosmétiques et en décoration. Mais ne vous y trompez pas, la corolle constituée de 5 pétales ouatés appelée communément fleur de coton est, en fait, le fruit du cotonnier! Et ce n'est pas la dernière surprise que nous réserve cette petite boule si douillette...
C'est il y a 12'000 ans que les Egyptiens commencèrent les premiers à cultiver et utiliser le coton pour confectionner leurs vêtements. Cette pratique s'étendit ensuite à l'Inde qui mit au point des techniques de tissage et de teinture au point d'obtenir des étoffes légères, gaies et colorées. Ces "indiennes de coton" feront le ravissement des coquettes Européennes dès le XVIe siècle.
Mais en 1686, la France en interdit l'importation pour protéger ses producteurs de lin et de laine...
Pour assouvir les fashonistas de l'époque,  les marchands de coton français se réfugient en Suisse romande et y fondent des usines de tissage. C'est ainsi que la Suisse réussi sa révolution industrielle, en devenant le plus grand producteur d'indiennes de coton au monde. D'ailleurs, au début du XVIIIe siècle, le dynamisme de l'industrie du coton est tel qu'il permet le développement des banques et de l'horlogerie, qui supplanteront bientôt les usine de tissage... et vous connaissez la suite de l'histoire.
Le coton, sous ses rondeurs délicates, cache donc bien son jeu. Résolument moderne, ce bouquet en forme de couronne épurée fait la part belle à cette fleur hors du commun si étroitement liée à l'histoire de notre pays. Enfin, on ne se lasse pas d'effleurer sa blancheur ouatée qui ne va pas sans rappeler la brume automnale enveloppante, à moins que ce ne soit les premiers flocons de l'hiver...



(Publié le 17 Novembre 2011 dans Terre&Nature)
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Arrangement différent de l'Avent, est original, j'aime ça. La fleur de coton est très décoratif, bien que peu commercialisés ici ...
    Une salutation et jusqu'à la prochaine fois.

    RépondreSupprimer
  2. Trop bien! Heureusement qu'il y a encore des gens pour remettre en question les traditions, et innovent :-)

    Et merci pour cette leçon sur la fleur de coton, m'en voilà instruite!

    RépondreSupprimer
  3. c'est magique, une boule de neige cotonneuse...
    j'adore

    RépondreSupprimer
  4. @Nancy: Pas de quoi pour la leçon d'histoire, elle bien inattendue celle-ci, comme j'aime :o)
    @lune: too pareil
    @katrina: thank you!

    RépondreSupprimer